perjantaina, helmikuuta 25, 2005

Roubaix, Saint-Etienne et Mulhouse

TROIS VILLES françaises - Roubaix, Saint-Etienne et Mulhouse - vont servir de laboratoires à un nouveau dispositif: le Grand projet de ville (GPV). Il s'agit d'un « programme de renouvellement des quartiers » venant amplifier et compléter le Contrat de ville intercommunal récemment signé.
Et concentrant sur les périmètres choisis un ensemble de moyens financiers sans équivalent dans les dispositifs précédents.
En matière de logement, de cohésion sociale et de soutien à l'économie de proximité, le GPV apportera un traitement de choc aux quartiers dans lesquels il se développera - du moins le traitement le plus massif qu'on puisse trouver à l'heure actuelle.
Sont concernés trois périmètres, dont les limites ne sont pas encore définitivement arrêtées : de part et d'autre de l'axe Briand/Franklin, de part et d'autre de la rue Neppert, de part et d'autre de la rue de Bâle (jusqu'à la rue Lefèbvre). Soit environ 16 000 habitants.
Lähetä kommentti